Aller au contenu principal
pictogramme-pompe-à-chaleur
Pompe à chaleur octobre 2022

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur bi-bloc ?

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur bi-bloc ?

Permettant d’assurer la production à la fois de chauffage et d’eau chaude sanitaire, la pompe à chaleur, ou PAC, est un équipement plus performant, plus économique et plus écologique. Elle se décline en deux types d’installation : la pompe à chaleur monobloc ou bi-bloc. Toutes deux se distinguent par le nombre d’unités qui les composent.

Sommaire
  1. Comment fonctionne une pompe à chaleur bi-bloc ?
  2. Quelle différence entre une pompe à chaleur bi-bloc et monobloc ?
  3. Avantages et inconvénients d'une pompe à chaleur bi-bloc

Comment fonctionne une pompe à chaleur bi-bloc ?

La pompe à chaleur bi-bloc compte deux unités. L’une est placée à l’extérieur de l’habitation, l’autre à l’intérieur. Le module extérieur a pour fonction de capter les calories présentes dans l’air. Il se charge également de réchauffer ces calories, avant de les transmettre à l’unité intérieure, aussi appelée unité hydraulique, qui a pour mission de les diffuser dans le circuit d’eau de la maison pour une pompe à chaleur produisant du chauffage, et au ballon d’eau chaude sanitaire si elle doit également produire de l’eau chaude. La pompe à chaleur bi-bloc peut ainsi alimenter un circuit de plancher chauffant ou des radiateurs, idéalement basse température pour favoriser davantage la réalisation d'économies d’énergie.

Les deux unités sont reliées entre elles par des liaisons frigorifiques. Celles-ci contiennent un fluide frigorigène qui, par un jeu de compression / détente assure le transport des calories captés dans l’air extérieur. Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau repose en effet sur 4 organes majeurs :

  • l’évaporateur ;
  • le compresseur ;
  • le condenseur ;
  • le détendeur.

Le fluide frigorigène circule donc sans cesse entre l’unité intérieure et l’unité extérieure de la pompe à chaleur bi-bloc. Sa présence en quantité importante et la distance qu’il parcourt augmente le risque de fuite : il est indispensable de recourir à un professionnel agréé à la manipulation de fluide frigorigène pour installer ou remplacer votre pompe à chaleur. Par ailleurs, pour détecter toute fuite éventuelle, il est nécessaire que le professionnel passe le détecteur de fuite de fluide frigorifique lors de chaque visite d'entretien.

Quelle différence entre une pompe à chaleur bi-bloc et monobloc ?

La première différence entre la pompe à chaleur bi-bloc et la pompe à chaleur monobloc est le nombre d’unités. En effet, la pompe à chaleur monobloc contient tous ses éléments techniques dans un module unique. Le fluide frigorigène circule donc au sein d’un seul module, placé en extérieur. Son installation est par conséquent plus simple que la mise en place d’une pompe à chaleur bi-bloc, et il n’est pas obligatoire de recourir à un professionnel agréé à la manipulation du fluide frigorigène (même si cela est fortement recommandé, et absolument nécessaire pour bénéficier des aides) tant que sa quantité n’excède pas les 2 kg, ce qui reste très rare dans le cadre d’une installation de pompe à chaleur pour chauffage, plancher chauffant ou eau chaude sanitaire d’un logement individuel. Pour dépanner ou entretenir votre pompe à chaleur, il est nécessaire de faire appel à un frigoriste qui manipulera le fluide.

Les deux unités de la pompe à chaleur monobloc sont reliées par une liaison hydraulique. Pour éviter que l’eau gèle, l’ajout de glycol est indispensable. La liaison entre intérieur et extérieur est donc hydraulique et non frigorifique comme dans le cas de la pompe à chaleur bi-bloc.

Avantages et inconvénients d'une pompe à chaleur bi-bloc

Les différences entre pompe à chaleur monobloc ou bi-bloc engendrent des avantages et des inconvénients variables selon le type de pompe à chaleur choisi. Le premier avantage de la pompe à chaleur bi-bloc est la meilleure transmission des calories entre l’unité extérieure et l’intérieur du logement grâce au fluide frigorifique. Comme il n’y a pas d’eau qui passe à l’extérieur du logement, la pompe à chaleur bi-bloc a ainsi l’avantage de ne pas craindre le gel : un atout majeur si vous souhaitez installer cet équipement dans une région où les hivers sont rigoureux, contrairement à la pompe à chaleur monobloc dont la transmission hydraulique implique d’ajouter du glycol, qui diminue les capacités de l’eau comme fluide caloporteur.

Ce type d’installation est également plus flexible qu’une pompe à chaleur monobloc, dont il ne sera pas possible d’augmenter la puissance plus tard (en cas d’agrandissement du logement, par exemple), car les conduites d’eau auxquelles l’appareil est relié ont un débit maximal fixe, tandis que la pompe à chaleur bi-bloc peut faire l’objet d’un aménagement dans la limite de ses capacités techniques compte-tenu de l'agrandissement de la surface.

En revanche, le coût d'achat et d'installation d'une pompe à chaleur bi-bloc s'avère plus élevé qu'un modèle monobloc. En effet, cet équipement dispose de deux unités, contient davantage de fluide frigorigène et est plus complexe à mettre en place.

Par ailleurs, vous devez prévoir de la place à l’intérieur de votre habitation pour poser le module intérieur. L’idéal est de l’installer dans une pièce non habitée : garage, buanderie, cave, local technique...

Le choix d’une pompe à chaleur monobloc ou bi-bloc dépend donc de plusieurs paramètres tels que la surface disponible dans votre lieu de vie, votre région d’habitation et le budget dont vous disposez. Des aides de l’État et des facilités de financement proposées par ENGIE Home Services vous permettent cependant de faire le meilleur choix pour votre habitation et rendent alors la pompe à chaleur bi-bloc plus accessible.