Aller au contenu principal

RDV à ne pas manquer : Conférence Live Conseils dédiée aux économies d’énergie

pictogramme-pompe-à-chaleur
Pompe à chaleur janvier 2022

Quelle pompe à chaleur choisir pour une piscine ?

Quelle pompe à chaleur choisir pour une piscine ?

Vous avez envie de continuer à vous baigner, même lorsque les températures commencent à descendre ? Et si vous optiez pour une pompe à chaleur pour chauffer l'eau de votre piscine ! Découvrez comment elle fonctionne, les différents modèles existants et où l’installer pour un fonctionnement optimal.

Sommaire
  1. Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?
  2. Où installer sa PAC pour piscine ?
  3. Quel entretien prévoir pour une PAC avec piscine ?

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?

La pompe à chaleur d'une piscine est un équipement qui vous permet de profiter plus longtemps de votre bassin. Elle est capable de chauffer l’eau à une température idéale de 28 °C en moyenne. Cette pompe à chaleur de type air/eau fonctionne de façon assez similaire à une pompe à chaleur d'une maison. Elle est composée de 4 éléments essentiels qui sont :
ENGIE Home Services vous propose l'installation de la pompe à chaleur air/eau Profitez de notre offre Pompe à chaleur avec des services associés 
Je découvre l'offre
  • L’évaporateur : il se charge de prélever les calories présentes dans l’air pour les transmettre au fluide frigorigène qui se transforme en vapeur.
  • Le compresseur : il aspire le fluide sous forme de gaz et le comprime afin de le faire monter en température.
  • Le condenseur : il prélève la chaleur du gaz présent dans le compresseur afin de réchauffer l’eau de la piscine.
  • Le détendeur : le fluide frigorigène sous pression passe du condenseur au détendeur pour se refroidir avant de repasser par l’évaporateur et de débuter un nouveau cycle.
Il existe sur le marché différents types de pompes à chaleur pour votre piscine, et notamment deux grands modèles qui sont : la pompe à chaleur verticale et la pompe à chaleur horizontale. La première est un modèle assez imposant mais plutôt silencieux. Elle dispose d’un ventilateur d’extraction placé sur le dessus de la pompe, ce qui permet de réduire le bruit ; il est toutefois sujet aux agressions extérieures (feuilles mortes, grêle, etc.). La pompe à chaleur horizontale quant à elle est plus discrète. Son ventilateur d'extraction est placé sur la face avant et le tuyau d’évacuation est à l’arrière. Le petit côté négatif de cette pompe à chaleur de votre piscine, c’est qu’elle rejette de l'air très froid. Il est donc nécessaire de bien choisir son emplacement afin de ne pas être dérangé quand vous vous baignez ou quand vous êtes sur la terrasse par exemple.

Parmi ces types de pompe à chaleur il existe aussi d’autres modèles tels que la pompe à chaleur inverter, capable de fonctionner à une intensité réduite pour maintenir la température de la piscine. Elle a l’avantage de vous aider à réaliser des économies d'énergie. La pompe à chaleur de piscine réversible est également une option à envisager. Idéale pour les régions très ensoleillées, elle est capable de chauffer l’eau de votre bassin, mais aussi de la refroidir lorsqu'elle est trop chaude.

Où installer sa PAC pour piscine ?

Besoin d'un contrat d'entretien PAC ? 

Dès maintenant, choisissez votre formule de contrat d'entretien pompe à chaleur

Je souscris en ligne
La pompe à chaleur de piscine réversible, classique ou inverter, s’installe à l'extérieur du bassin, elle se positionne directement dans le circuit de filtration de la piscine après le filtre et avant le système de traitement si vous en possédez un. Pour bien fonctionner, la norme C 15-100 impose une distance minimum de 3 mètres entre la PAC et la piscine. Choisir le bon emplacement pour l’installer est essentiel pour garantir un fonctionnement optimal. Elle doit notamment bénéficier d’une bonne circulation de l’air. Il est donc conseillé de ne pas l’installer dans un local fermé. Elle peut par exemple être adossée au mur du garage ou de la salle de bains si la piscine n’est pas trop éloignée. Il faut toutefois éviter de la poser sous une fenêtre, notamment s’il s'agit d’une PAC verticale qui souffle de l’air très froid.

Pour choisir l'emplacement, il est aussi important de prendre en compte la nuisance sonore engendrée. La PAC horizontale est plus bruyante, il convient donc de l'installer dans un endroit éloigné de votre zone de vie ou de votre terrasse. Le voisinage ne doit également pas être incommodé par votre pompe à chaleur piscine. Pour rappel, la réglementation indique que le bruit de la PAC ne doit pas dépasser les 5 décibels de 7h à 22h et les 3 décibels de 22h à 7h.

Quel entretien prévoir pour une PAC avec piscine ?

Côté entretien, qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur inverter, réversible ou classique, il est conseillé de la nettoyer au moins 2 fois par an. Avec un chiffon et de l’eau savonneuse, il suffit de nettoyer l’extérieur de la pompe ainsi que la grille de protection pour éviter que les poussières, les feuilles ou les brindilles ne pénètrent à l'intérieur du système et l'endommagent. Un contrôle régulier des branchements électriques, des circuits hydrauliques ou encore du manomètre peut également être effectué pour détecter d'éventuelles failles. Afin de garantir la longévité de votre pompe à chaleur de piscine et qu’elle soit prête pour vos prochaines baignades, vous pouvez confier cet entretien à un professionnel.

Vous vous demandez quelle pompe à chaleur de piscine choisir ou comment procéder à son entretien ? N'hésitez pas à demander des conseils à l’un de nos conseillers ENGIE Home Services.

Besoin d'un contrat d'entretien PAC ?  

Dès maintenant, choisissez votre formule de contrat d'entretien pompe à chaleur

Je souscris en ligne