Aller au contenu principal

Plan de prévention contre le COVID-19 mis en application par ENGIE Home Services -

pictogramme-pompe-à-chaleur
Pompe à chaleur mars 2020

Les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur

Vous comptez changer votre système de chauffage ou vous vous demandez quel système correspond le mieux à votre logement ? Pour savoir si la pompe à chaleur est faite pour vous, voici un récapitulatif de ses avantages et de ses inconvénients.

avantages-inconvénients-pompe-à-chaleur

Les avantages et inconvénients d'une PAC

Si elle est si souvent citée parmi les nouveaux systèmes de chauffage les plus actuels, c’est que la pompe à chaleur compte bien des avantages. Que vous optiez pour une PAC air/eau  ou une PAC air/air, de nombreux bénéfices vous attendent.

Une faible consommation d'énergie

L’installation d’une pompe à chaleur dans une maison permet de faire des économies d’énergie sensibles qui se répercuteront sur votre facture d’électricité. En effet, l’appareil utilise une matière première toujours disponible et gratuite : l’air extérieur. En outre, ses différents composants sont peu énergivores.

Enfin et surtout, ce qui permet à une pompe à chaleur d’être aussi performante et peu consommatrice d’énergie, c’est son COP, ou Coefficient de Performance. C’est lui que vous devez absolument regarder au moment de choisir une PAC air/eau . Pour une PAC air/air on parle de SCOP ou Coefficient de Performance Saisonnier.  L’appareil est considéré comme performant lorsqu’elle a un COP situé entre 4 et 5. En effet, une pompe à chaleur air/eau affichant par exemple un COP de 5 signifie que pour 1 kWh d’électricité consommée, elle en restitue le quintuple d’énergie dans le logement.

Il est également possible de se pencher sur l’efficacité énergétique saisonnière annoncée, qui doit être supérieure à 110 % (1).
 

Un grand confort d'utilisation

L’un des avantages majeurs de la pompe à chaleur, c’est qu’elle est facile et agréable à utiliser. Contrairement aux chaudières au fioul ou au bois par exemple, elle ne dégage aucune odeur lorsqu’elle est en fonctionnement. Elle est en outre capable de maintenir durablement la température dans la pièce et de monter l’air en température rapidement.
En été, pour encore plus de confort, une PAC air/air offre en outre la possibilité de rafraîchir l’air intérieur grâce à l’inversion d’une vanne. Il existe aussi des PAC air/eau qui intègrent un mode rafraichissement. Généralement ce sont des modèles associés à un circuit hydraulique sous le plancher. 

La facilité d'installation

Installer une PAC  est aussi facile en neuf qu'en rénovation. Dans le cas d’une construction de logement, la PAC air/air peut être mise en place en split ou gainée, c’est-à-dire fixée au mur ou avec un système de gaines passant à travers les faux plafonds. La PAC air/eau est également d’installation aisée.

En rénovation, il est tout aussi facile d’installer une PAC A/E car excepté en cas de chauffage exclusivement électrique, elle peut être directement raccordée au circuit hydraulique existant. Une PAC A/A peut également être envisagée s’il s’agit d’un modèle split. Un chauffage d’appoint restera cependant nécessaire afin de chauffer convenablement. Des travaux plus importants sont à prévoir pour l’installation d’une PAC A/A gainable, car il faut percer murs et plafonds afin de rendre les gaines invisibles.
 

Installez une pompe à chaleur Air/Eau "Coup de Pouce Chauffage" déduit

Je découvre l'offre

Un impact environnemental minime 

La matière première d’une pompe à chaleur est l’air extérieur. Autrement dit, elle est gratuite, totalement renouvelable et naturelle. La seule pollution engendrée par une PAC est donc l’énergie nécessaire à la production de l’électricité qu’elle consomme et à la fabrication de ses composants. Le bilan reste clairement en faveur de la pompe à chaleur : chaque kilowattheure produit par une PAC génère environ 4 fois moins de CO2 que le même kilowattheure produit par une chaudière à combustible (2).

Un seul appareil pour tous les besoins. 

Avec une pompe à chaleur air/eau, vous n’avez besoin d’installer qu’un seul appareil pour :

  • profiter d’un système de chauffage efficace ;
  • produire de l’eau chaude sanitaire.

La PAC est éligible aux aides financières

La PAC air/eau est un système de chauffage qui s’inscrit pleinement dans le programme d’aide à la sortie des énergies fossiles lancé par l’État «Coup de Pouce Chauffage». Par conséquent, sous conditions de revenus et en fonction du type d’équipement à remplacer, les ménages français peuvent recevoir une aide financière de la part de l’État. Partenaire de cette, ENGIE Home Services déduit immédiatement sur le devis le montant du Coup de Pouce Chauffage, vous conseille sur les autres aides possibles et se charge de l’installation et se charge de l’installation.

 

Les principaux inconvénients de la pompe à chaleur

Avant de se lancer, quelques inconvénients de la pompe à chaleur sont à connaître afin de s’assurer que son installation est pertinente et possible pour sa maison.

Le niveau sonore de l'unité extérieure

Si la pompe à chaleur est confortable pour son propriétaire, elle peut l’être nettement moins pour le voisinage en raison du bruit important qu’elle produit en fonctionnement. Cette raison peut pousser certaines copropriétés à interdire l’installation de PAC (1). Il faut donc vérifier que ce type d’appareil est autorisé, et dans tous les cas s’assurer qu’il est possible de trouver un emplacement peu dérangeant pour les voisins.

Des performances qui varient en fonction de la température

Selon les modèles, les pompes à chaleur perdent sensiblement en efficacité à partir de -10 ou -20 °C environ (1). Un système de chauffage d’appoint ou la mise en place d’une chaudière relais est alors nécessaire en plus de la PAC.

Trouver l'emplacement idéal pour l'unité extérieure 

S’il faut éviter de déranger les voisins par le bruit de l’unité extérieure, cette dernière doit également être placée selon d’autres critères qui garantissent son efficacité :

  • au soleil ;
  • à l’abri du vent.

Seul un spécialiste des pompes à chaleur est donc à même de déterminer l’emplacement idéal.

Le coût

Éligible à plusieurs types d’aides, la PAC n’en reste pas moins un investissement conséquent, en moyenne entre 12 000 et 15 000 € pour des modèles aérothermiques (air/eau) (3). Le coût de la pompe à chaleur doit donc être bien anticipé dans le budget, en neuf comme en rénovation. La PAC air/air en revanche reste dans un budget plus accessible, dès 1500 €.