Aller au contenu principal
Chaudière biomasse octobre 2022

Quels combustibles utiliser dans une chaudière biomasse ?

Quels combustibles utiliser dans une chaudière biomasse ?

Grâce à son mode de fonctionnement plus économique et plus écologique, la chaudière biomasse connaît un vif succès dans l’Hexagone depuis quelques années. Plusieurs combustibles permettent de l’alimenter. Explications.

Sommaire
  1. Comment fonctionne une chaudière à granulés ou à bois ?
  2. Son impact environnemental
  3. Les différents combustibles utilisables avec une chaudière biomasse
    1. Le bois sous forme de bûches
    2. Les granulés de bois
    3. Les plaquettes forestières

Comment fonctionne une chaudière à granulés ou à bois ?

La chaudière à granulés ou la chaudière à bois dispose du même mode de fonctionnement qu’une chaudière dite "classique", au gaz ou au fioul. Dotée d’une chambre de combustion, la chaudière biomasse à granulés ou à bois est alimentée par un combustible qui, une fois brûlé, dégage de la chaleur. Cette chaleur est ensuite acheminée à différents endroits de l’habitation à travers le circuit de chauffage. Comme n’importe quelle chaudière au gaz ou au fioul, la chaudière à granulés ou à bois peut jouer à la fois le rôle d’appareil de chauffage et d’appareil de production d’eau chaude sanitaire. Selon ses caractéristiques, elle peut suffire à assurer le chauffage d’un logement entier.

Deux types d’alimentation pour la chaudière biomasse

Saviez-vous qu’il existe deux types d’alimentation pour une chaudière à granulés ou à bois ? En effet, l’alimentation de la chaudière biomasse en combustible peut être soit manuelle (le propriétaire de la chaudière est amené à réaliser lui-même le chargement du combustible), soit automatique (le chargement s’opère automatiquement via un silo). Pour des raisons de confort et de praticité, il est souvent préférable d’opter pour un modèle à chargement automatique.

Son impact environnemental

La chaudière biomasse s’inscrit dans la catégorie des solutions de chauffage plus écologiques. Quand les chaudières au gaz ou au fioul s’appuient sur des énergies fossiles (donc polluantes) pour fonctionner, la chaudière biomasse se base sur des combustibles naturels, ou matières organiques. De fait, émet moins de gaz à effet de serre et s'avère plus respectueux de l'environnement. Dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique et de réduction des gaz à effet de serre, le chauffage biomasse s’inscrit parmi les solutions actuelles les plus performantes pour chauffer une habitation tout en diminuant son impact environnemental.

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse désigne l’ensemble des matières organiques qui disposent d’un pouvoir calorifique naturel, que l’on utilise alors pour produire de l’énergie. Il peut s’agir de matières organiques végétales ou animales. On parle également très souvent de la biomasse "solide" lorsque le bois est utilisé comme source d’énergie.

Les différents combustibles utilisables avec une chaudière biomasse

Les particuliers qui optent pour l’installation d’une chaudière biomasse à leur domicile ont la possibilité de choisir entre trois principaux combustibles.

Le bois sous forme de bûches

La bûche de bois est la forme la plus classique d’exploitation du bois. En France et dans le monde d’une manière générale, le bois sous forme de bûches représente le combustible que l’on utilise le plus couramment pour alimenter un appareil de chauffage au bois. Souvent plus attractive sur le plan financier (le bois en forme de bûches ne nécessite que peu d’étapes de transformation), cette première option présente toutefois plusieurs inconvénients parmi lesquels :

  • un rendement plus faible que les autres solutions ;
  • un stockage encombrant et volumineux ;
  • une manipulation contraignante et l’obligation d’opter pour une chaudière biomasse à chargement manuel.

Les granulés de bois

Les granulés de bois, ou pellets de bois, sont constitués à partir de sciure et/ou de copeaux de bois comprimés. Très prisés des propriétaires d’un poêle à bois, poêle à granulés ou poêle à pellets, les granulés ou pellets de bois peuvent alimenter une chaudière biomasse. L’avantage, c’est qu’ils sont plus faciles à stocker (ils sont commercialisés en sacs ou en vrac) et que leur rendement est assez élevé. Les granulés ou pellets de bois peuvent par ailleurs alimenter automatiquement une chaudière biomasse via la mise en place d’un silo directement relié à la chambre de combustion de la chaudière.

Les plaquettes forestières

Les plaquettes forestières sont fabriquées à partir de déchets de bois (forêts ou scieries) broyés puis compactés sous forme de plaquettes. Parmi leurs points forts, on peut noter leur rendement intéressant, un pouvoir calorifique élevé, ou encore leur compatibilité avec les chaudières biomasse à alimentation automatique.

Des éléments tels que le confort d’utilisation, l’espace de stockage disponible ou bien le type de chargement de la chaudière biomasse équipant votre logement vous aideront à choisir le bon combustible.

Penser à l’entretien de la chaudière biomasse

Comme tous les types de chaudière, cette chaudière doit faire l’objet d’un entretien annuel (selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatt) pour garantir son bon fonctionnement, sa longévité et ses performances optimales. Technique, l’entretien d’une chaudière biomasse doit être confié à un professionnel. Répartis aux quatre coins de la France, les experts ENGIE Home Services se tiennent à votre disposition pour l’entretien de votre chaudière à bois.