Comment choisir un ballon d’eau chaude électrique adapté à ses besoins ?

Le ballon d’eau chaude est un équipement indispensable au quotidien. Il permet de produire de l’eau chaude sanitaire pour les besoins de toute la famille. Afin de bénéficier de plus de confort, il convient de bien choisir son ballon d’eau chaude.

Pour vous aider, ENGIE Home Services vous détaille tous les critères à prendre en compte pour le choix de votre ballon d’eau chaude.

Chauffe-eau électrique et thermodynamique : différence et fonctionnement

Il existe sur le marché différents types de chauffe-eau. Parmi les plus utilisés, on trouve le chauffe-eau électrique et le thermodynamique. Les ballons d’eau chaude électriques sont également divisés en deux grands modèles : instantané ou à accumulation.

Le ballon d’eau chaude instantané produit de l’eau chaude à la demande et ne stocke pas de réserve d’eau. Il fonctionne donc uniquement lorsque cela est nécessaire, mais sa consommation d’énergie peut être très importante.

En revanche, le chauffe-eau à accumulation, ou cumulus, permet de stocker l’eau chaude nécessaire à la consommation quotidienne. L’eau stockée est chauffée à la température souhaitée à l’aide d’une résistance. L’avantage de ce modèle est qu’il est parfaitement compatible avec une offre d’électricité Heures Creuses/Heures Pleines.

Le chauffe-eau thermodynamique, quant à lui, fonctionne à la manière d’une pompe à chaleur air/eau. En récupérant les calories de l’air, il chauffe un liquide caloporteur qui, lui-même, réchauffera l’eau se trouvant dans le ballon. Ce modèle est particulièrement adapté aux climats doux. En revanche, il nécessite un appoint électrique si les températures baissent au-dessous des 5 °C.

 

Critère n° 1 : la rentabilité

Pour choisir le ballon d’eau chaude le plus adapté à vos besoins, vous devez vous poser quelques questions. Le choix de votre ballon d’eau chaude devra correspondre au nombre de personnes présentes dans votre foyer, ce qui déterminera le nombre de litres nécessaires au quotidien. Vous devez également faire l’inventaire de tous vos appareils utilisant de l’eau chaude. Selon le type de logement et son ancienneté, certains modèles seront également plus adaptés que d’autres.

En matière de rentabilité, les chauffe-eau électriques à accumulation sont à privilégier par rapport aux modèles instantanés. Ils permettent d’économiser jusqu’à 15 % d’énergie. Les ballons d’eau chaude thermodynamiques, quant à eux, utilisent 2 à 3 fois moins d’énergie que les chauffe-eau électriques. Côté tarifs, même si un chauffe-eau thermodynamique est généralement plus coûteux qu’un ballon d’eau chaude électrique, il peut être rentabilisé après 5 ans.

 

Critère n° 2 : l’installation

Le chauffe-eau électrique ne nécessite pas de travaux importants pour installer un ballon d’eau chaude. Il suffit d’un raccordement à l’eau et à l’électricité. Vous pouvez l’installer dans un placard, dans une buanderie ou dans n’importe quel espace de votre maison. Selon l’endroit où vous souhaitez l’installer, vous pouvez choisir un modèle vertical à accrocher au mur, un modèle horizontal ou un modèle au sol. L’avantage du ballon d’eau chaude électrique est qu’il est très silencieux.

En revanche, le ballon d’eau chaude thermodynamique est plus bruyant et présente plus de contraintes pour l’installation. Ce type d’appareil nécessite une prise d’air d’au moins 20 m3. Il est donc primordial de l’installer dans une pièce suffisamment grande. De plus, il fonctionnera de façon optimale dans une pièce où la température est d’environ 20 °C. Il est donc important de bien réfléchir à son emplacement.

 

Critère n° 3 : la durée de vie et l’entretien

Le chauffe-eau a une durée de vie moyenne qui varie de 10 à 20 ans pour les modèles haut de gamme. Mais ce qui détermine réellement la durée de vie de votre appareil, c’est l’entretien régulier dont il bénéficiera. Une vérification annuelle de la corrosion et un détartrage tous les 3 ou 5 ans sont recommandés pour optimiser la durée de vie de votre ballon d’eau chaude.

En outre, il est conseillé de purger au moins une fois par mois le groupe de sécurité de votre chauffe-eau. Choisir un ballon d’eau chaude de qualité et l’entretenir régulièrement vous permettra de limiter sa consommation d’énergie et d’allonger sa durée de vie.

 

Critère n° 4 : normes et aides à l’achat

Les aides et subventions disponibles pour l’achat d’un chauffe-eau dépendent de la technologie et de la performance du ballon. En règle générale, le ballon d’eau chaude doit vous permettre de réaliser des économies d'énergie et d’utiliser des énergies renouvelables. Les chauffe-eau solaires et thermodynamiques font donc partie des équipements éligibles à certaines aides.

En installant ce type de ballon d’eau chaude, vous pouvez en effet bénéficier du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) à 30 %. Cette aide est accordée pour votre résidence principale si sa construction date de plus de deux ans. Vous devez également, pour en profiter, faire appel à un professionnel RGE pour l’installation du chauffe-eau. Le montant du CITE dépend de vos revenus, il est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple. Enfin, pour bénéficier du CITE, vous devez installer des ballons d’eau chaude répondant aux normes NF EN 12975 ou NF EN 12976.

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) fait également partie des aides disponibles pour l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique ou solaire. L’équipement doit répondre aux normes citées plus haut et le montant du prêt dépend de la situation du demandeur, qu’il soit locataire ou propriétaire. Il est, dans tous les cas, plafonné à 30 000 euros. Pour bénéficier de l'Éco-PTZ, vous devez installer votre ballon solaire ou thermodynamique dans votre résidence principale et celle-ci doit avoir été construite avant 1990.

L’Agence pour l’Amélioration de l’Habitat (Anah) propose également des aides pour favoriser l’achat d’équipements haute performance. Selon vos ressources et votre zone d’habitation, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de vos travaux allant jusqu’à 50 %.