Skip to main content

Plan de reprise progressive de notre activité -

Climatiseur February 2020

Comment fonctionne une climatisation réversible ?

Fraîcheur en été, chauffage en hiver avec un seul appareil : telles sont les promesses de la climatisation réversible, qui affiche en outre d’excellentes performances permettant de diminuer sa facture d’énergie. Focus sur les différents types de climatisations réversibles et leur fonctionnement.

Sommaire

  1. Climatisation réversible, mono ou multi-split
  2. Composition d'une climatisation réversible 
  3. Climatisation réversible, comment ça marche ? 
  4. Climatisation réversible, quels avantages ? 
visuel-fonctionnement-climatisation-réversible

Climatisation réversible, mono ou multi-split

Vous prévoyez d’installer une climatisation réversible au sein de votre logement ? Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir entre : 

  • un système monosplit  : il se compose d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. Ce type de climatiseur réversible est principalement indiqué pour chauffer/rafraichir les petites surfaces (une pièce, un studio).;
  • un système multisplit : il est constitué d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures réparties dans différentes pièces. Ce type de modèle permet de couvrir des besoins énergétiques plus importants. Le prix d’une climatisation réversible multisplit est logiquement plus élevé qu’un système monosplit car elle nécessite la mise en place de différentes unités.

Zoom sur la technologie

Certains climatiseurs réversibles embarquent la technologie Inverter. Parmi les nombreux avantages qu’il possède, ce système permet au climatiseur de réguler de manière automatique sa puissance et sa vitesse de fonctionnement suivant la température de la pièce. La consommation énergétique de l’ensemble du système de climatisation est optimisée et, à terme, des économies sont réalisées.

L'entretien de votre climatisation avec les formules ENGIE Home Services

Finis les oublis : la visite de l'un de nos techniciens est programmée à l'avance. 

 

 

Je demande un devis

Composition d'une climatisation réversible

Les différents composants d’un système de climatisation réversible se répartissent au sein de deux unités principales ‒ extérieure et intérieure ‒ qui sont reliées entre elles par ce qu’on appelle une liaison frigorigène. Il existe plusieurs types de fluides frigorigènes. Le R32 et le R410 sont les plus utilisés dans les climatisations réversibles. Pour assurer le bon fonctionnement de votre climatisation réversible, il est vivement recommandé de veiller à son entretien régulier. En effet, l’aspiration de l’air ambiant par les différentes unités intérieures  va progressivement conduire à l’encrassement des filtres. Un nettoyage soigneux permet donc d’optimiser le fonctionnement de l’ensemble du système. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à confier cette tâche à un professionnel certifié.

Climatisation réversible, comment ça marche ?

Une climatisation réversible est une pompe à chaleur air/air. Techniquement, elle ne produit donc pas vraiment de froid mais enlève des calories à l’air ambiant lorsqu’elle est en mode climatisation. L’unité extérieure rejette l’air chaud du logement tandis que l’unité intérieure souffle un air frais grâce à un système de transfert d’énergie rendu possible par le fluide frigorigène.

En hiver, lorsque vous voulez augmenter la température intérieure, c’est l’inverse qui se produit : l’air chaud intérieur est produit à partir de l’air froid extérieur grâce à des changements de pression dans les différentes parties du climatiseur. Ce changement est possible grâce à une vanne d’inversion contenue dans l’unité extérieure de votre climatiseur split.
 

Climatisation réversible, quels avantages ?

Le fonctionnement de la climatisation réversible permet d’obtenir des rendements particulièrement intéressants . Résultat : la facture d’énergie d’un foyer est réduite. Chaque appareil affiche un COP, ou Coefficient de Performance, qui traduit en quelque sorte son efficacité. Il s’agit tout simplement du rapport entre puissance consommée et puissance restituée. Un climatiseur réversible est considéré comme particulièrement performant lorsqu’il affiche un COP au moins égal à 3, autrement dit lorsqu’il restitue 3 000 W de puissance pour 1 000 W consommés. La consommation d’une climatisation réversible est ainsi bien plus faible qu’un chauffage électrique. À noter cependant qu’elle dépend aussi de la température extérieure car l’appareil aura besoin de davantage d’énergie pour réchauffer un air très froid.