Que fait-on des anciennes chaudières ?

ENGIE Home Services a fait le choix de se positionner en acteur responsable avec la mise en place d’un processus interne de collecte et de valorisation des pièces usagées de chaudières murales. Ce processus repose notamment sur un atelier dédié, basé à Reims qui travaille en collaboration avec un ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail).

Zoom sur l’Atelier

ENGIE Home Services réalise plus de 14 000 interventions chaque jour auprès de ses clients et notamment des remplacements de chaudière murale générant divers types de pièces usagées : pièces hydrauliques ou électriques, composant électroniques, chaudières complètes…
Sur cette masse, de nombreux éléments s’avèrent, après contrôle, en parfait état de marche ou peuvent, après rénovation et reconditionnement, être réinjectés dans le circuit des pièces détachées.
ENGIE Home Services a initié la mise en place d’un processus interne de collecte et de valorisation des pièces usagées de chaudières murales. Son nouvel atelier de rénovation a été inauguré en février 2015 à Reims et emploie environ 15 collaborateurs.

ENGIE Home Services va plus loin en termes d’engagement sociétal

L’atelier travaille avec un ESAT* situé à Saint-Erme (Aisne). ENGIE Home Service a toujours défendu l’idée que l’atelier était une opportunité pour permettre l’emploi de personnes handicapées.
Dans le cadre d’une collaboration avec cet ESAT, cela représente une dizaine de personnes en situation de handicap qui reçoivent les chaudières envoyées par les agences ENGIE Home Services. Ils assurent un premier niveau de tri, puis le démontage des chaudières et la sélection des pièces à rénover, qui sont ensuite réceptionnées à l’atelier de rénovation. Les déchets ultimes sont eux vendus à des entreprises de ferraillage.
 

*ESAT : Etablissement et Service d'Aide par le Travail